Notre historique

Cembrit est une émanation de Dansk Eternit, qui avait été créée en 1927 par la société danoise F.L. Smidth & Co afin d’étendre les activités relatives aux produits en fibres-ciment.

Lorsque Dansk Eternit s’est lancée dans une modeste exportation de fibres-ciment en 1938, l’entreprise a décidé de commercialiser ses produits sous la marque Cembrit sur les marchés étrangers. Bien que cette dénomination évoque à la fois le ‘ciment’ et ‘Eternit’, une autre idée faisait peu à peu son chemin.

Cembrit fait en effet également référence aux ‘Cimbres’, une tribu nomade celtique du nord du Jutland, au Danemark. Les Cimbres se sont lancés à la conquête de l’Europe voici bien longtemps. Dans leur quête d’aventure et de pouvoir, ils défirent une à une toutes les autres peuplades. Celles qui ne furent pas vaincues se rallièrent finalement à eux. Une puissante alliance vit ainsi le jour qui constituait une menace même pour le géant de l’époque, l’Empire romain.

Dansk Eternit entendait, elle aussi, de conquérir l’Europe et devenir la plus forte. Cembrit était donc, aux yeux de l’entreprise, l’appellation idéale pour ses activités d’exportation.

Et Dansk Eternit remplit sa mission. La société devint ainsi un des plus importants fabricants de plaques ondulées du Danemark. À partir des années quatre-vingts, elle commença à étendre sa plateforme commerciale ailleurs en Europe, la plupart du temps sous l’appellation Cembrit.

En 1986, Dansk Eternit racheta une société de vente britannique, qui fut baptisée Cembrit Blunn Ltd. Dans la période 1992-1993, elle racheta encore quelques autres entreprises en Finlande (Minerit), en Tchéquie (Cembrit CZ), aux Pays-Bas (Cembrit bv) et en Allemagne (Eurocem).

Suite à ces acquisitions, une nouvelle structure d’entreprise vit le jour et une nouvelle société mère, Dansk Eternit Holding A/S, fut créée en 1995. Un fabricant danois de produits de couverture fut encore racheté la même année. Vinrent ensuite, en 1998, une agence commerciale en France (Interfer) et, en 2001, un fabricant polonais de produits en fibres-ciment (Izopol).

En 2002-2003, le groupe décida de se recentrer sur son cœur de métier, à savoir la production et la commercialisation de produits en fibres-ciment. Dans la foulée de cette décision stratégique, il procéda à la vente des sociétés Høsjlev Teglværk A/S, J.a. Plastindustri A/S et Austria bv. Les sociétés de vente et de commerce de Suède (Tepro) et de Norvège (Norsal) furent également reprises. Et pour finir, la production des quatre usines de Tchéquie, de Pologne et de Finlande fut optimalisée.

En 2006, le Dansk Eternit Holding Group conclut un accord de coopération avec l’entreprise autrichienne Eternit-Werke Ludwig Hatschek AG, ce qui déboucha sur la création d’Eternit South-Eastern-Europe Holding GmbH. Ils investirent conjointement dans une unité de production en Hongrie, et dans la création d’une agence de vente en Roumanie. Le Dansk Eternit Holding Group racheta également le bureau de vente Cembrit IBS bv aux Pays-Bas, ainsi que Cembrit SFS en Slovaquie.

La croissance continue du groupe nécessita une refonte du style, et de la charte graphique qui unifierait toute les filiales. Pour ce faire, Dansk Eternit Holding Group opéra un retour à ses origines. Le 28 février 2008, elle changea sa dénomination en Cembrit, le nom utilisé lors des débuts hésitants de ses activités d’exportation.

Un choix logique, puisqu’à l’instar des Cimbres, le groupe avait conquis l’Europe. Cembrit était devenue un des principaux acteurs européens sur le marché du fibres-ciment, avec deux tiers de ses activités en dehors du Danemark.

Le nom Cembrit constituait donc un choix logique pour le groupe. Tout comme pour les Cimbres, il indique que les deux tiers de ses activités ont lieu hors du Danemark. Cembrit est donc désormais un acteur international du secteur du fibres-ciment.

À l’heure qu’il est, Cembrit se compose de la société mère, Cembrit Holding A/S, et de filiales dans quinze pays d’Europe, et emploie au total plus de 1.100 personnes.